technologie

L'état de la planète

Le point sur l'état de la planète,
avec l'inventaire des dégâts causés par l'homme à l'environnement.

Atmosphère et climat

Augmentation du taux de CO2 à une vitesse sans précédent dans l'histoire de la Terre

Les émissions de CO2 sont passées de 1,7 milliards de tonnes en 1950, à plus de 18 milliards de tonnes en 2000. Bien qu'une partie de ce CO2 soit absorbé et recyclé par l'écosystème (notamment grâce aux forêts et aux océans), la concentration en CO2 dans l'atmosphère a augmenté de 20% depuis 1950, et depuis 40% depuis le début de la révolution industrielle. D'ici la fin du 21è siècle, si rien n'est fait pour limiter les émissions de CO2, le taux de CO2 pourrait avoir augmenté de 250% par rapport à 1950, entraînant une hausse de la température globale de 10°, ce qui aurait des effets catastrophiques pour la survie de l'humanité. Si les émissions sont sévèrement réduites, la concentration en CO2 pourrait n'augmenter "que" de 160%, avec une hausse des températures de "seulement" 5 ou 6 degrés.

Ces prévisions tiennent compte du passage à la société de consommation des pays émergents comme la Chine, l'Inde, ou le Brésil. Ces 3 pays à eux seuls comptent aujourd'hui 2,5 milliards d'habitants qui adoptent progressivement le mode de vie polluant des pays industriels.

On note actuellement une augmentation accélérée du taux de CO2 dans l'atmosphère, à cause de l'augmentation des émissions, mais aussi à cause d'un début d'affaiblissement de l'absorbsion du CO2 par les "puits" à dioxyde de carbone que sont les océans et les forêts. La capacité d'absorbsion des océan est en effet limitée, et les forêts sont détruites à un rythme accéléré par l'exploitation forestière et l'extension des terres agricoles.
  

Réchauffement global de la planète à cause de l'effet de serre créé par le CO2, ainsi que par le méthane (dont une partie est produite par les élevages bovins)

L'accélération du réchauffement climatique est aujourd'hui une évidence que la propagande des lobbies industriels ne peut plus nier. Au niveau mondial, toutes régions confondues, 2003 a été la troisième année la plus chaude dans les annales, les 2 autres records étant... 1998 et 2002.

La courbe d'augmentation des températures est éloquente...


  

Tempêtes et inondations plus dévastatrices, mais aussi, sécheresse et désertification

Les catastrophes naturelles sont de plus en plus nombreuses. Le réchauffement climatique augmente l'évaporation des océans, donc la dimension des formations nuageuses, et donc le nombre et la puissance destructrice des tempêtes, des orages, des cyclones, et des inondations. Au niveau mondial, le nombre de sinistres de grande ampleur déclarés aux assurances est passé de 60 en 1970 à 90 en 1980, et à 210 en 2000. Pour la seule année 2004, 6 cyclones majeurs ont frappé les Caraïbes et le Sud des Etats-Unis, faisant plus de 2.000 morts, et causant des dégats évalués à 50 milliards de dollars pour la Floride (soit 20 fois le coût des dégats causés par les attentats du 11 Septembre à New York).

Dans le même temps, le réchauffement accentue la sécheresse et la désertification. Exemple: le sud de l'Espagne pourrait devenir une zone semi-désertique d'ici 2050. Déjà, les nappes phréatiques y sont en voie d'épuisement.

Selon l'ONU, les catastrophes naturelles touchent de plus en plus de personnes dans le monde, du fait des changements climatiques mais aussi à cause d'une urbanisation incontrôlée dans de nombreux pays, ce qui accroit les risques de glissement de terrain, de coulées de boues ou d'innondation. En 2003, 254 millions de gens ont été touchées à des degrés divers par des phénomènes tels qu'inondations, sécheresse, tremblements de terre ou ouragans.
 

Fonte de la banquise polaire et des glaciers

Les climatologues estiment qu'à la fin du siècle, il n'y aura plus de glace au pôle Nord pendant l'été. L'arctique a déjà rétréci d'un million de kilomètres carrés au cours des vingt dernières années, et perd 3 à 4% de sa surface chaque année.
La disparition des glaciers, réserves d'eau douce des continents, pourrait causer des pénuries d'eau pour les besoins humains et agricoles. Sans le rôle régulateur des glaciers sur le niveau des fleuves, certains cours d'eau pourraient se trouver à sec pendant l'été, surtout si celui-ci devient de plus en plus chaud.

 

Elévation du niveau des océans, érosion accélérée des côtes

Il est encore difficile d'estimer l'augmentation du niveau des océans en cas de fonte des pôles. Au réchauffement climatique s'additionne la dilatation de l'eau due au réchauffement des océans. Mais déjà, sur tous les continents, l'océan gagne du terrain, les plages reculent, et les inondations côtières sont de plus en plus fréquentes.
 

Modification des courants marins à cause du réchauffement et de la fonte des pôles

Augmentation de la fréquence des cyclones à cause du phénomène "El Niño" (modification des échanges entres les eaux de surface et les eaux profondes dans l'océan)
Risque d'hivers plus froids en Europe à cause de l'affaiblissement du Gulf Stream. Sans l'influence réchauffante du Gulf Stream, l'Europe de l'Ouest connaîtrait les mêmes températures hivernales que le Canada.

 

Trou dans la couche d'ozone, augmentation des rayonnements ultraviolets

Grâce aux mesures internationales adoptées dans les années 1990, l'ozone est en train de se reconstituer. Il s'agit du seul domaine dans lequel des actions significatives ont été décidées, avec une interdiction planétaire des CFC, les gaz industriels qui étaient responsables de la destruction de l'ozone.

 

Océans

Pollution des océans et des plaines océaniques côtières (là où se concentre l'essentiel de la faune et de la flore marines) par les marrées noires, les dégazages sauvages, les déchets radioactifs, et les rejets d'eaux usées par les villes côtières.

La pollution par les hydrocarbures est de 6 millions de tonnes par an, dont 2,5% sont dus aux marrées noires, et 97,5 aux dégazages en mer des pétroliers
 

Disparition des poissons (-90% dans l'Atlantique Nord) à cause de la pollution et des méthodes de pêche industrielle (prélèvements excédant la reproduction des espèces, dégradation des fonds marins, destruction de poissons non-consommables qui constituent la nourriture d'autres espèces)
 

Maladie des coraux causée par le réchauffement des océans ou la pollution. La mort des coraux entraînerait la disparition de nombreuses espèces de poissons qui y trouvent un habitat et une source de nourriture.
 

 

Eau douce

Pollution des rivières, des fleuves, et des nappes phréatiques par les rejets industriels et les pesticides, en particulier les PCB (polychlorobiphényles) qui réduisent la fertilité animale et humaine. En France, 90% des sources d'eau sont polluées par des pesticides.
  

Eau de pluie devenue non-potable dans certaines régions industrialisés, et pluies acides provoquant le dépérissement ou la mort des arbres.
 

Pénuries d'eau douce à cause de la pollution, du réchauffement, et de l'exploitation intensive des nappes phréatiques par l'agriculture industrielle
 

  

Sols

Pollution en profondeur des sols
 

Chute de la densité des sols en micro-organismes
 

Appauvrissement des terres à cause de l'agriculture intensive
 

 

Virus et bactéries

Propagation des virus tropicaux aux zones tempérées à cause du réchauffement climatique
 

Apparition de nouveaux virus (SARS, Ebola...)  Les anti-corps de Gaïa pour se débarrasser des humains?
 

Géophysique

Déplacement du pôle magnétique et affaiblissement du champs magnétique terrestre.

Or c'est ce champ magnétique qui protège la vie terrestre des radiations nocives en provenance du soleil (rayons gamma). Ce champ nous protège aussi des orages magnétiques destructeurs que subissent les planètes dépourvues de champ magnétique.
 

Augmentation de l'activité volcanique et de la fréquence des tremblements de terre

Une manifestation de la détresse de "Gaïa" percevant la destruction de la biosphère?
 

Passage rapproché d'astéroïdes de plus en plus fréquent

S'agit-il de "géo-croiseurs", ces astéroïdes qui constituent "l'avant-garde" d'astéroïdes plus gros et plus nombreux?
Et si les astéroïdes étaient comme des anti-corps de la galaxie pour empêcher les Terriens de "contaminer" d'autres planètes?...

regarder "home" lire "le syndrome du titanic"...

technologie: 

Vers un contrôle social bionique.doc

HAARP

le monde selon monsanto:

 http://www.veoh.com/collection/cc-unmanufacturingconsent/watch/v6565448q5Yt9gkz

Derrière la volonté d'imposer les OGM se cache un véritable complot des multinationales pour s'approprier l'ensemble du vivant et prendre le contrôle intégral des ressources alimentaires...

Le but ultime des multinationales est d'obtenir le contrôle total de tous les secteurs vitaux: énergie, santé, et alimentation. Ces secteurs seront une fantastique source de profit pour les multinationales, dès lors qu'elles auront obtenu une situations de monopole pour pouvoir imposer leurs conditions, après avoir éliminé toute concurrence intempestive de la part des états, des petites entreprises, et producteurs indépendants. La récente augmentation des produits alimentaires est déjà le résultat des concentrations monopolistiques dans la distribution et le secteur agro-alimentaire.

Dans le domaine des semences agricole, une part du marché échappe aux multinationales tant que la nature fournit encore une grande partie des semences, et la totalité des gènes.

L'objectif est qu'à l'avenir, les semences et les gènes soient la propriété brevetée des multinationales, et qu'elles puissent imposer leurs conditions de prix.

Lorsque les multinationales contrôleront totalement le secteur de l'alimentation, cela entrainera une fantastique hausse des prix pour le consommateur, et des coûts pour l'agriculteur. Dès lors, seule l'agriculture industrielle pourra survivre. La fin des exploitations agricoles indépendantes permettra de parachever la prise de contrôle des terres cultivables par les multinationales.
 

Le piège des brevets sur les OGM

La loi américaine permet de breveter les gènes qui constituent un OGM, ce qui semble à première vue normal pour permettre aux entreprises de biotechnologies de bénéficier du résultat de leurs recherches. Le piège est que chaque gène de l'OGM étant breveté, il suffit qu'une autre plante commercialisée contienne l'un de ces gènes pour que le producteur de la plante puisse être attaqué en justice.

Or la dissémination d'OGM vers les espèces naturelles fait que bientôt, les espèces naturelles contiendront des gènes modifiés et tomberont sous le coup du brevet.

C'est pourquoi la dissémination d'OGM est voulue, afin de permettre aux multinationales d'étendre leur propriété industrielle aux espèces naturelles.
 

Apprentis sorciers

On modifie le code génétique des espèces vivantes sans avoir compris l'ADN dans sa globalité, et sans rien savoir de certaines de ses fonctions essentielles. Ainsi, on ne sait rien de la fonction des 90% de l'ADN qui ne semblent jouer aucun rôle biologique et que les scientifiquent nomment "l'ADN non-codant".

La nature n'a pas l'habitude de créer des choses inutiles. Dans un organisme, tout a une fonction bien précise. L'ADN non-codant joue un rôle que nous ignorons, et ce rôle est peut-être crucial pour la viabilité d'un organisme. D'où sans doute les problèmes inexpliqués déjà constatés avec certains organismes modifiés: vieillissement ou mort prématurée d'animaux aux gènes clonés ou manipulés, et plantes modifiées provoquant la mort d'animaux qui les ont consommé.

L'homme joue également aux apprentis-sorcier tant qu'il ne maîtrise pas le problème de la dissémination. L'expérience montre que les gênes des plantes modifiées se transmettent rapidement aux plantes naturelles environnantes. Utilisés à grande échelle, les OGM représentent un danger de dégradation de l'information génétique de la biosphère. Pour respecter le "principe de précaution", les OGM devraient être cultivés uniquement en milieu clos. Mais parce que le coût de production est alors plus élevé, les OGM sont le plus souvent cultivés en plein champ.

 

collisionneur a particules(big bang en eprouvette)  

LHC /CERN : histoire de l'accélérateur de particules - Annecy - Imaginé dès les années 1980, cet accélérateur à fini par être opérationnel le 10 septembre 2008. Son but est de recréer les conditions qu'il y avait juste après le BigBang.

 http://www.dailymotion.com/relevance/search/collisionneur/video/x6rir8_lhc-a-la-recherche-de-lantimatiere_tech

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×